Le Lieudit

Je dois la vie à la photographie

Je dois la vie à la photographie – 2021

En 1925 mes grands-parents maternels ont quitté l’Algérie pour s’installer à Marrakech où ils ouvrirent le premier magasin de photographie de la ville.  Tous leurs enfants, leurs études terminées, les aidaient à tenir ce commerce.                   

C’est ainsi qu’un jeune sous-lieutenant, qui accomplissait son service militaire au Maroc, vint un jour déposer une pellicule à développer et … tomba amoureux de la belle et charmante jeune fille qui le servit, au point  qu’il l’épousa ! Quelques temps après je naissais de leur union, ce qui me fait dire que je dois la vie à la photographie. Aussi, aujourd’hui, pour lui rendre hommage et la remercier, je lui consacre une exposition, en invitant tous mes amis photographes (ils sont nombreux) à présenter certaines de leurs œuvres, auprès de vieilles photographies qui me restent de ma mère.

Autre temps, autre façon, autre regard …      

jean vidal        

[shariff]